Symboliser un blogue: mon carnet de classe en carton

Depuis le début de l’année scolaire, je cherchais un moyen de conceptualiser, de représenter concrètement ce qu’est un blogue.  Je trouve que c’est difficile pour un enfant d’en avoir une bonne représentation mentale. Quand j’ai expliqué ce que c’était à mes élèves, j’ai eu plusieurs questions.

– À quoi ça sert? 

– Comment ça fonctionne? 

– Qu’est-ce que je peux "mettre dedans" (c’est-à-dire: Qu’est-ce que je peux y diffuser comme information?)?

– Qu’est-ce que je vais y écrire?

– Comment peut-on aller voir ce qu’il y a dedans?

– Comment peut-on écrire un commentaire? 

J’ai répondu du mieux que j’ai pu en leur expliquant qu’on pouvait écrire des textes et même montrer des photos, des petites séquences vidéo, ajouter aussi du son, etc.  C’est plutôt compliqué aussi de représenter les personnes à l’extérieur de l’école qui peuvent consulter nos carnets et y laisser des commentaires.  C’est donc assez abstrait de leur faire comprendre l’utilité, le fonctionnement et la diffusion.  Il est difficile pour eux de s’imaginer comment ils pourraient s’en servir.

Mais, je crois que j’ai trouvé la représentation concrète de leur blogue.  C’est cet outil que nous utiliserons en attendant de mettre les carnets en ligne.  Ce sera un peu comme une simulation.

C’est en cherchant des idées pour des bricolages d’automne que j’ai fait la trouvaille.  Je feuilletais la revue "Kids", quand je suis tombé sur un bricolage qui permet de se créer un coin d’étude en se fabriquant un isoloir.

Il faut:

  1. une boîte de carton par enfant
  2. des gros élastiques
  3. des pinces ou des trombones géants
  4. des enveloppes
  5. du ruban gommé de couleur, communément appelé "duct tape"

Demain, nous allons commencer la fabrication de notre carnet de classe en carton.  Chaque enfant va personnaliser son carnet à l’aide de différents dessins ou d’images découpées dans des brochures. Nous allons d’abord y placer le brouillon de notre message de présentation.  Par la suite, les enfants auront comme mission de trouver des photos ou des objets ou des bricolages qu’ils veulent placer dans leur carnet.  Pour le moment, cela ressemble beaucoup à un portfolio.  C’est d’ailleurs une des fonctions du blogue. 

Évidemment, tout ce qui sera déposé dans les carnets sera numérisé et placé sur l’ordi de la classe dans un dossier réservé à chaque enfant.  Il faut tout de suite faire le lien entre le carnet en carton et le carnet numérique.  Le premier item numérisé sera un portrait qu’ils ont fait en arts plastiques et que je veux utiliser pour faire une situation d’écriture.

La beauté de cet outil c’est que les enfants vont pouvoir l’ouvrir et y travailler comme s’il s’agissait de leur propre blogue: rédiger de petites notes sur des "post-it", ajouter des idées dans un brouillon ou y fixer une image qui a un lien avec une recherche.

2 réflexions au sujet de « Symboliser un blogue: mon carnet de classe en carton »

  1. Oui, je suis bien content de mon idée! Et les enfants embarquent bien. Un élève a apporté aujourd’hui un jeu de société qu’il a créé à la maison. Il m’a demandé d’en prendre une photo pour le placer dans son carnet. Son idée est en train de se répendre et d’autres élèves veulent aussi créer leur propre jeu. Nous avons un nouveau thème à développer: les jeux de société. Nous allons commencer à faire des recherches sur Internet pour découvrir qui a inventé Monopoly ou le jeu de serpents et échelles. Je me rends compte qu’ils ont déjà de l’intérêt pour le carnet et qu’ils sont capables de trouver quoi y placer sans mon aide. Il ne suffit que de les écouter.

Les commentaires sont fermés.