Français 2e cycle

J’ai enfin complété le résumé des stratégies reliées aux compétences en français.  J’ai vraiment travaillé très fort pour arriver à synthétiser le contenu du programme.  Et je me complais à penser que j’ai réussi à le rendre plus compréhensible.  Pour vous?  Je ne sais pas mais pour moi, c’est certain.  Je vois beaucoup mieux où je dois amener mes élèves.  J’ai l’impression de mieux comprendre ce qu’est un élève compétent en lecture ou en écriture. 

Je vais poster également cette liste de stratégies dans mon carnet de classe.  Mon intention première était de faire ce résumé pour expliquer les catégories utilisant les compétences dans le carnet de classe.

Voici donc une description sommaire des 4 compétences en français pour le 2e cycle du primaire.  Sous chacune, vous trouverez les stratégies qui sont enseignées et qui servent aussi à faire le portrait de l’élève.  Pour être jugé compétent, ce dernier doit être capable d’utiliser ces stratégies.

Ces descripteurs vous permettront de bien suivre comment les travaux de mon carnet de classe seront regroupés par compétences.

J’ai tenté de résumer au meilleur de ma connaissance les stratégies listées et bien explicitées par le programme du Ministère.  En tout temps, ce dernier a préséance.  Pour une description plus complète, bien vouloir vous référer au programme du Ministère (en PDF).

Compétence 1  – Lire des textes variés.

Stratégies de reconnaissance des mots
 – reconnaître globalement
 – décoder (lettres/sons, syllabes)
 – anticiper (mot avant et après)

Stratégies de compréhension
 –  préciser l’intention de lecture
 –  survoler (titre, illustrations, intertitres, sections)
 –  anticiper la suite du texte
 –  utiliser la ponctuation
 –  relire un mot, une phrase ou un paragraphe
 –  reformuler dans ses mots
 –  ajuster sa vitesse de lecture
 –  recourir aux illustrations, aux schémas et aux graphiques
 –  discuter avec ses pairs
 –  faire des inférences à partir d’indices
 –  trouver les mots auxquels renvoient les pronoms ou les synonymes
 –  trouver le sens des proverbes à partir du contexte
 –  utiliser les connecteurs (après, puis, pourtant, …) pour faire des liens

Stratégies d’évaluation de sa démarche
 –  expliquer sa démarche
 –  vérifier s’il a atteint son intention de lecture
 –  évaluer l’efficacité de ses stratégies
 –  s’autoévaluer

Manuels de référence et outils informatiques
 –  utiliser le dictionnaire, une grammaire ou des tableaux de conjugaisons

Compétence 2  – Écrire des textes variés.

Stratégies de:
1- Planification
  – stimuler son imaginaire (déclencheur)
  – préciser l’intention d’écriture
  – choisir des idées (remue-méninges)
  – tenir compte du destinataire
  – faire un plan, un schéma, un croquis

2- Mise en texte

rédiger une première version

  2a – Connaissances liées au texte:

début, milieu, fin (trois temps)

départ, déclencheur, péripéties, dénouement, fin (cinq temps)

temps et lieu

traits du personnage

figures de style:  comparaison avec "comme", répétition, rimes, onomatopée (petit mot représentant un bruit), mot-valise, inversion

connecteurs:  d’abord, ensuite, après (séquence); parce que, puisque (cause-effet);  et, ou (coordination)

marques de dialogue ( –   :    "  " )

  2b – Connaissances liées à la phrase:

groupe du nom (accord en genre et en nombre: dét. + nom + adj. ;  dét. + adj. + nom)

groupe sujet (accord du verbe: je, tu, il, elle, on, nous, vous, ils, elles  –  aux modes et temps suivants:  indicatif présent, passé composé, futur simple, imparfait, conditionnel présent, impératif présent, participe présent et passé)

groupe verbe (identification)

phrases déclarative, interrogative, exclamative, impérative (formes positive ou négative)

orthographe:  1500 mots fréquents et utiles, corrects et précis (sens figuré ou commun), majuscule en début de phrase et aux noms propres

nature des mots:  nom commun / propre, déterminant, pronom, verbe, adjectif

ponctuation: (  .   ?   !    ,  )

3- Révision

  – lire son texte à une ou plusieurs personnes
  – faire lire son texte
  – reformuler si nécessaire certains passages
  – relire son texte
  – éléments de cohérence (séquence: d’abord, ensuite, après, finalement, …)

4- Correction

  – utiliser une procédure de correction ou d’autocorrection (code de correction)
  – consulter des outils de référence (mots de vocabulaire, banque de mots, dictionnaire)
  – recourir à un autre élève ou à un adulte

5- Évaluation de sa démarche

  – expliquer sa démarche
  – vérifier l’atteinte de l’intention d’écriture
  – s’autoévaluer

Manuels de référence et outils informatiques

  – utilisation d’un traitement de texte

Compétence 3 – Communiquer oralement.

Stratégies d’exploration

  – suivre les règles (tour de parole)
  – dire tout ce qui est lié au sujet (pertinent ou pas)
  – préciser sa pensée
  – recourir à des gestes, des illustrations, des objets
  – utiliser des nouveaux mots

Stratégies de partage

  – poser des questions
  – adapter son niveau de langue
  – revenir au sujet si on s’en éloigne
  – intonation, débit, volume
  – signes d’écoute, mots de valorisation, signes de tête

Stratégies d’écoute

  – posture d’écoute
  – manifester son incompréhension, son intérêt, son accord ou désaccord
  – reformuler dans ses mots
  – vérifier sa compréhension des propos des autres
 

Stratégies d’évaluation

  – évaluer son écoute et ses interventions
  – retour sur la conversation ou les dialogues

Compétence 4 – Apprécier des oeuvres littéraires.

Stratégies:

  – lire ou se faire lire des histoires
  – faire des liens avec son vécu
  – communiquer ses émotions ou ses sentiments
  – faire des liens avec d’autres lectures
  – se faire des images (imaginer)
  – distinction réel ou imaginaire
  – échanger avec d’autres personnes

Cet article a été publié dans Mon carnet de classe. Bookmark the permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

2 commentaires

  1. Le 28 novembre 2006 à 14 h 32 min | Permalien

    Merci pour l’effort Sylvain, c’est beaucoup plus clair ainsi et d’ailleurs je remarque que l’utlisation du carnet de classe permet tout autant de coller aux comptétences et peut-être même d’aller plus loin dans le fait que ce soit exposé à tous. Valorisation et estime de soi entrent en jeu.

  2. Sylvain St-Jean
    Le 28 novembre 2006 à 19 h 05 min | Permalien

    Merci! Il me semble aussi que c’est plus simple comme cela.
    J’ai bien hâte de voir l’évolution du carnet au fur et à mesure que les billets paraissent et que la structure se met en place et se déploie.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Subscribe without commenting

  • Archives

  • Commentaires récents

  • Catégories

  • Articles récents

  • Abonnements