Que c’est amusant, Comic Life!

J’ai finalement réussi à me trouver une période au labo.  Vous pouvez vous imaginer que je n’ai pas manqué ma chance.  Nous avons donc eu l’opportunité de faire l’activité que je voulais tant faire avec Comic Life. 

Comme je l’ai mentionné dans le billet précédent (celui du 20 novembre), mes élèves ne connaissent pas du tout ce logiciel.  Je voulais alors leur permettre d’en faire l’exploration sans que ce soit trop exigent.  Rappelez-vous de ce que je vous ai suggéré auparavant concernant l’apprentissage d’un nouveau logiciel.  Il faut se concentrer d’abord sur le côté technique c’est-à-dire d’apprendre à utiliser le logiciel. 

Pour cette première activité, je n’avais aucune attente sinon que les enfants arrivent à:

  1. se prendre en photo
  2. placer une photo dans un cadre de bande dessinée
  3. choisir une bulle de dialogue
  4. écrire un mot dans une bulle et qu’ils s’amusent

Même si cela ne semble pas tant que ça, je pense que c’était beaucoup.  Et, plusieurs d’entre vous seront aussi de cet avis.  Vous comprendrez alors que je ne me souciais pas du français écrit.  Cela viendra bientôt quand nous raconterons l’histoire de notre recette de trempette.  Chaque chose en son temps! 

Pour le moment, je suis très content de la façon dont l’activité s’est déroulée.  J’ai fait une petite démonstration des possibilités de Comic Life et les enfants ont tout de suite été fascinés par le logiciel.  Les sons qui jouent quand on étire une bulle ou efface une photo contribuent bien à donner un aspect ludique au logiciel.  Les enfants ont compris assez vite comment glisser les photos et les bulles.  Ils ont aussi été surpris de voir que l’on pouvait se prendre en photo directement dans le logiciel.  Pourtant, j’étais un peu inquiet.  Je ne savais pas s’ils arriveraient à utiliser toutes les fonctions dont je leur avais parlées.  Si bien que je ne m’attendais pas à ce qui a suivi… ou peut-être un peu.  Wink

Cette petite activité s’est vite transformée en un jeu extraordinaire!  Nous avons tellement ri.  Bientôt, tout le monde demandait de l’aide à son voisin.  Certains pour les prendre en photo et d’autres pour apparaître avec eux dans la photo.  Les enfants allaient d’un ordi à l’autre pour voir les photos de leurs amis et pour échanger des idées ou des fous rires.  Ils s’amusaient à faire des grimaces ou à prendre différentes expressions du visage comme la peur, la colère, la joie, …  C’était vraiment amusant!  J’étais épaté!  À découvrir vraiment!  J’ai hâte de voir ce qu’ils seront capable de faire une fois qu’ils vont bien maîtriser le logiciel.

Les photos qui suivent sont publiés à titre d’exemple pour vous donner une idée du résultat final et vous permettre d’imaginer tout le plaisir que nous avons eu.  Habituellement, je ne diffuse pas les travaux qui sont faits dans un but de découvrir un logiciel à cause de leur caractère brouillon et incomplet.  Rappelez-vous que je n’ai demandé qu’un mot par bulle et que le but de l’activité était d’arriver à faire une petite bande dessinée avec des photos.  Souvent les enfants faisaient deux personnages différents dans leur bande dessinée. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *