Cyberintimidation: apprenez à vous en sortir

Cyberintimidation: quelle est votre opinion sur ce sujet?  Qu’en pensez-vous?  Avez-vous déjà été victime?  Ou seriez-vous plutôt dans le camp des agresseurs?  Petit examen de conscience ici, n’est-ce pas?  Car c’est bien de cela qu’il s’agit en effet, de notre conscience.

Il suffit de se promener sur le web quelques minutes pour découvrir une pléthore de sites qui traitent de ce sujet épineux. Tout le monde s’inquiète à propos de la cyberintimidation.  Tellement qu’on a l’impression que l’intimidation en tant que telle n’a pratiquement jamais existé.  On oublie pourtant qu’elle existe depuis bien longtemps, bien avant le web et Internet en fin de compte.  Quand j’étais au primaire, il y avait de l’intimidation.  Je pense qu’il y en a toujours eu.  Mes parents, eux aussi, ont peut-être été témoins d’intimidation quand ils étaient à l’école; ou pire, en auraient été eux-mêmes victimes… Alors, pourquoi soudainement cela est si grave? C’est que je crois que l’intimidation, peu importe qu’elle se fasse sur le web ou dans la cour d’école est un acte de violence.  La difficulté ici et comme dans toutes les situations d’agressions est vraiment d’arriver à protéger les victimes pour enrayer le cercle vicieux de l’intimidation.  Il semble que plus on intimide et plus on veut intimider.  L’agresseur se sent plus puissant à chaque nouvelle victime. 

Pourtant, il existe des solutions.  Et l’ignorance n’est pas l’une d’elle.  Au contraire, c’est justement ce qui permet aux agresseurs de continuer.  S’informer et apprendre comment réagir, voilà ce qui vous permettra de régler le problème. Je vous amène donc sur Internet; oui, le même Internet qui semble causer tant de problèmes.  Cet Internet-là connait aussi les réponses.  Il regorge de solutions.  Alors, utilisons Internet contre lui-même pour renverser la vapeur.  Le bon Internet pour vaincre le mauvais Internet.  Le bon usage contre la malveillance.  Finalement, c’est comme utiliser Goliath contre lui-même.  Et croyez-moi, David vaincra encore une fois.

Au risque de me répéter: la communication est notre meilleure défense. 

 

Voyons donc ce qu’est l’intimidation d’après le Conseil canadien de la sécurité.  On vous y suggère le visionnement d’un petit film de l’ONF:  "La danse des brutes".

 

Pour les milieux scolaires qui désirent s’engager et poser un geste, il existe une trousse d’évaluation de l’intimidation.  Si vous doutez du bien fondé d’une telle trousse, la page suivante vous expliquera ce qui fonctionne et qui ne fonctionne pas pour régler un problème d’intimidation.  Évidemment, les parents doivent s’impliquer et recevoir une formationLa trousse disponible en format PDF comprend tous les outils dont vous pouvez avoir besoin: lettre aux parents, questionnaires pour les parents, les élèves et les enseignants, démarches et bien d’autres.  En fait, le document a 170 pages. Toutes les démarches sont très bien expliquées.  C’est vraiment un excellent outil à distribuer dans toutes les écoles.

 

Cliquez ici pour consulter quelques outils du Centre québécois de ressources

 

Sur le site de Sécurité publique Canada, on vous explique les différentes formes d’intimidation et comment elles peuvent évoluer avec l’âge des jeunes.  On y trouve une information essentielle: le rôle des adultes pour aider les jeunes.   

 

Sur le site de la toile-jeunesse, on s’adresse directement aux jeunes.  On leur propose des solutions.

 

Le site de la GRC, quant à lui, parle directement aux parents qui vivent le problème avec leur jeune et qui cherchent des éléments de solution.

 

Voilà ce qui fait le tour de la question.  Comme vous pouvez le constater, il existe des solutions.  Vous pouvez trouver de l’aide sur Internet.  Je vous propose donc de cliquer sur les liens ci-haut.  Une personne informée sait quoi faire et il est de notre devoir à tous de savoir quoi faire.  Que l’on soit victime ou témoin, parents ou enfants…  Il ne sert à rien d’avoir peur.  Il faut s’informer et agir.  Faites un "David" de vous-mêmes et tous ensemble nous feront disparaître l’intimidation.

Une réflexion au sujet de « Cyberintimidation: apprenez à vous en sortir »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *