Premier contact avec iMovie

Hier, nous avons eu notre premier contact avec iMovie.  En fait, c’était le deuxième contact puisque j’ai fait une démonstration la semaine passée pour stimuler leur intérêt pour le projet.  Le but de cette activité est de permettre à chaque enfant de préparer un petit film de 2 ou 3 minutes avec des photos de son costume d’Halloween et des séquences vidéo de nos bricolages d’Halloween, toujours.

Je leur ai montré comment construire la trame de leur film en déposant les images ou les séquences dans le visualiseur de clip. 

 

Nous avons appris aussi à construire la trame sonore en glissant les sons dans le visualiseur de la chronologie.

 

Cela semble un peu complexe quand on le dit ainsi mais en fait, c’est vraiment très simple. Les enfants ont vite compris de quoi il s’agissait et ce qu’il fallait faire exactement.  C’est aussi simple que de glisser une image d’une fenêtre à l’autre ou de déplacer un objet avec le pointeur de la souris.  Ils sont tous capable de le faire aisément.  C’est pour cela que nous avons commencé tout de suite après mes explications.  Ils avaient très hâte de se mettre au travail. 

 

Il faut y aller étape par étape sinon la confusion peut s’installer et nuire au montage du film.

 

1- Il faut choisir les clips et les images en premier.  Tout ce que l’on veut voir dans son film doit être choisi au début.

 

 

2- Je passe voir chacun d’entre eux pour vérifier ce qu’ils ont l’intention de faire et s’ils ont des idées pour une petite histoire.  Certains de mes élèves veulent vraiment créer une petite scène effrayante.  Je les aide à amorcer leur film avec un titre et nous enregistrons leur projet.  Ils n’ont pas à tout savoir dès le début.  Ils apprendront plus tard à créer seul un titre au commencement d’un film.  Ils ont déjà beaucoup de choses à maîtriser. 

 

3- J’explique ensuite comment faire le montage en débutant par les transitions.  Ils découvrent qu’ils ont différents choix pour unir deux images ou une image et un clip.  Ils placent donc leurs transitions dans le visualiseur de clips et nous enregistrons à nouveau le projet.  (Nous nous sommes rendus jusqu’à cette étape aujourd’hui.)

 

 

4- Il est temps de mettre de la musique pour donner une intensité dramatique ou ajouter simplement des bruits pour faire peur.  Il est aussi possible d’enregistrer notre voix.  Deux ou trois élèves ont commencé à ajouter du son et même à s’enregistrer eux-mêmes aujourd’hui.  Je me rends compte que mes élèves ont beaucoup progressé depuis le début de l’année.  Ils prennent de l’assurance.  Ils n’hésitent pas à explorer les fonctions d’un logiciel.  Ensuite, ils me posent des questions pour valider leurs découvertes.  Je pense que tout cela est dû à nos visites assidues au laboratoire informatique.  Trois ou quatre périodes par semaine à l’ordinateur font toute une différence.

 

5- Je les aide à tour de rôle à "terminer" leur film avec le mot "fin".  Puis, nous vous présentons le tout sur le Carnet de classe.

 

Les enfants sont vraiment emballés par ce projet.  Je suis impatient de visualiser leur petit film.  Certains ont eu de bonnes idées.  J’ai bien hâte de voir où tout cela pourra nous amener.  Peut-être pourrons-nous faire le montage de petites séquences que nous aurons inventées!  Qui sait!  

 

2 réflexions au sujet de « Premier contact avec iMovie »

  1. Wow !

    Vos, tes, élèves Sylvain, sont franchement chanceux de vous, t’avoir : encore un autre projet TIC absolument motivant, surtout au primaire, vu que l’Halloween est à l’avant-plan !

    Un portable /Vista offre Windows Movie Maker, qui semble être un cousin de iMovies, si je me fie aux captures d’écran plus haut.

    Ou allez-vous téléverser les vidéos ?
    Est-ce que la CSDM bloque youtube?
    Quelle sera votre recette pour p@rtager ces vidéos ?

  2. Merci pour ce beau commentaire! Je fais de mon mieux pour leur rendre le milieu le plus intéressant possible. En passant, vous pouvez me tutoyer.
    Je pense qu’on peut effectivement faire la même chose avec Windows MovieMaker.
    Les vidéos commenceront à paraître dès ce soir dans notre Carnet de classe bien sûr et seront hébergés sur le site Dailymotion. Le prochain billet raconte d’ailleurs la suite de ce beau projet qui s’est fait plutôt rapidement ma foi!

Les commentaires sont fermés.