Que pensez-vous du contrôle parental?

-15°C au thermomètre, nous dit-on à la télé.  Bof, pas si grave, vous dites-vous.  Mais attendez, ce n’est pas tout.  On a omis de vous dire qu’avec le facteur vent, il ferait -30°C!  Vous commencez déjà à grelotter n’est-ce pas?  Et ce n’est rien ça, avec le facteur humidité, il ferait -40°C!  Ouch!  C’est très froid!  Et on voit tout le monde s’habiller le plus chaudement possible de peur d’avoir des engelures graves.  Pensez-vous qu’on vous a contrôlé?  Croyez-vous qu’on vous a forcé à faire comme tout le monde?

 

En France, une publicité "très incitative" ne passe pas par quatre chemins pour vous convaincre que votre enfant est en grand danger sur Internet.  Allez-y jeter un coup d’oeil et on s’en reparle ensuite:  pub sur le contrôle parental

Même si le but derrière ce battage publicitaire est très louable, j’en suis sûr.  Il reste que faire craindre le pire ne fait pas vraiment bouger les gens.  Au contraire, cela les paralyse.  La colère est mauvaise conseillère dit-on, et bien je vous dirais que la peur n’est pas maître d’elle-même.  En fait, tout cela ne leur laisse peu de choix; ou bien, ils maîtrisent ces logiciels de contrôle parental ou bien ils interdisent Internet complètement. C’est tout un ou tout l’autre.  Quelles sont mes options?  Apparemment, je n’en ai aucune.  Le problème c’est qu’on ne m’a pas informé, on m’a manipulé.  On a pensé pour moi.  En clair, on m’a dit qu’Internet était dangereux pour mes enfants, que je devais activer le contrôle parental puisque je ne supervise pas mes jeunes à l’ordinateur.

 

Laissez-moi vous raconter une anecdote qui m’est arrivée quand j’étais enfant.  Nous sommes vers la fin des années 70.  L’homme et la femme bioniques sont très populaires.  Nous jouons au ballon à l’extérieur.  Une de nos amis semble croire qu’elle a une oreille bionique et nous (les autres enfants) semblons croire que les libellules entrent dans les oreilles et crèvent le tympan. Alors, nous jouons au soccer quand soudain, le ballon s’éloigne de notre endroit de jeu.  Tout le monde s’élance pour le reprendre.  Mais prenez garde!  Il y a une libellule, crie un enfant.   Et même deux, ajoute un autre.  Nous nous arrêtons tous net.  Sauf la fameuse amie du début qui bouche son oreille gauche et qui fonce courageusement pour prendre le ballon sans se soucier de sa soi-disante oreille bionique.  Elle détenait une pièce d’information critique qui lui donnait du pouvoir sur nous:  elle  s a v a i t  que les libellules ne rendent pas sourd.  Devinez qui avait le plus souvent le ballon!

 

Je ne peux pas croire que je vous ai raconté cela mais je trouve que ce petit exemple illustre bien mon propos. En manipulant l’information, cette amie nous contrôlait.  Rappelez-vous: faire peur n’est pas "enseigner" ou "renseigner" mais bien contrôler.

Quand on parle d’éducation aux médias, la règle no.1 est: 

Il faut vérifier si le message qu’on vous envoie sert à vous divertir, vous renseigner ou vous inciter à faire quelque chose (manipuler ou contrôler).

Cet article a été publié dans Éducation aux médias. Bookmark the permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Subscribe without commenting

  • Archives

  • Commentaires récents

  • Catégories

  • Articles récents

  • Abonnements