Éducation aux médias

Ce soir, je vous présente une nouvelle catégorie que j’ai décidé d’ajouter:  éducation aux médias.

Laissez-moi vous expliquer brièvement ce que signifie "éducation aux médias" pour comprendre de quoi vont parler les billets qui seront classés sous cette rubrique.  Sachez que ce que je vous explique ici ne provient pas d’une chimère mais bien du chapitre 3 du Programme de formation du Ministère de l’Éducation du Québec: domaines généraux de formation [fichier en PDF].  Vous pouvez le consulter pour mieux comprendre de quoi il s’agit.

 

L’éducation aux médias est abordée en quatre volets (ou axes de développement, dans le programme du MELS).

 1-   influence positive ou négative des médias sur sa vie quotidienne

 2-   comprendre la différence entre les faits et les opinions, les messages stéréotypés et la réalité

 3-   être capable d’employer les techniques et les technologies reliées à l’utilisation des médias 

 4-   faire preuve de respect envers les droits et libertés (vie privée, droits d’auteurs et propriété intellectuelle)

 

L’éducation aux médias, c’est quoi? 

C’est ne pas être démuni face aux messages que l’on reçoit par les médias, c’est-à-dire: la radio, la télé, les journaux, Internet, les sites web, etc. Les médias sont partout et ils nous disent constamment comment être, comment agir, quoi penser, quoi porter, ce qu’il faut manger, ce qu’il ne faut pas manger, quoi dire, comment se sentir, etc.  Les messages sont nombreux et l’on peut s’y perdre.  Alors, une personne qui sait comment réagir aux médias est capable de:

 – filtrer les messages qu’elle reçoit (les bons, les positifs, les négatifs, côté humain, côté inhumain)

 – comprendre l’influence que les médias exercent sur sa vie

 – garder le contrôle sur ses émotions et sa liberté de jugement

 – décider ce qui est bon pour elle sans être soumis à une influence 

 

Aussi, cette personne n’est pas démunie puisqu’elle est capable d’utiliser les médias pour communiquer adéquatement avec son entourage ou son réseau social.  Elle évite les pièges de la publicité.  Elle fait un usage civilisé des courriels, des messages textes,  des "environnements sociaux sur le web" et elle respecte les droits d’auteur.  Elle reconnaît la propriété intellectuelle et y fait attention.  Elle sait protéger la vie privée des gens qui l’entourent ainsi que la sienne. 

 

Comme vous pouvez le constater, toutes ces qualités sont de plus en plus importantes à maîtriser dans notre monde moderne.  Je crois que vous serez d’accord avec moi si je vous dis qu’il est important que vos enfants ne deviennent pas des "pions" dans le monde des médias mais plutôt des adultes responsables et avertis qui savent comment composer avec ces nombreux outils.  De là, l’importance d’enseigner l’utilisation des médias à l’école pour en comprendre tous les rouages.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *