Mon crédo face à l’intimidation

Dans un billet précédent qui date d’avril 2008, je vous parlais de cyberintimidation. Je me permets d’en citer quelques passages qui font toujours du sens aujourd’hui.

La difficulté face à l’intimidation et comme dans toutes les situations d’agression est d’arriver à protéger les victimes tout en éduquant les agresseurs pour enrayer le cercle vicieux de l’intimidation. Même si la situation semble peu reluisante à cause de son caractère récurrent, il ne faut pas perdre espoir.

Il existe des solutions.  Et l’ignorance n’est pas l’une d’elle.  Au contraire, c’est justement ce qui permet aux agresseurs de continuer.  S’informer et apprendre comment réagir, voilà ce qui vous permettra de régler le problème. Je vous amène donc sur Internet; oui, le même Internet qui semble causer tant de problèmes.  Cet Internet-là connait aussi les réponses.  Il regorge de solutions.  Alors, utilisons Internet contre lui-même pour renverser la vapeur.  Le bon Internet pour vaincre le mauvais Internet.  Le bon usage contre la malveillance.  Finalement, c’est comme utiliser Goliath contre lui-même.  Et croyez-moi, David vaincra encore une fois.

Je crois que la communication est notre meilleure défense.

Pour les écoles qui cherchent des outils :

D’intérêt général :

– Sur le blogue de « Fais le bon choix.org », un billet sur l’intimidation et l’intimidation, c’est assez. Ce blogue fait partie des services nationaux à la jeunesse et est un partenaire de la prévention du crime de la gendarmerie royale du Canada.

– Cliquez ici pour consulter quelques outils du Centre québécois de ressources.

– L’UNICEF énonce clairement des lignes directrices au chapitre III du manuel ci-dessous qui dit qu’un enfant a le droit d’être protégé contre la discrimination.

Voilà qui fait le tour de la question.  Comme vous pouvez le constater, il existe des solutions.  Vous pouvez trouver de l’aide sur Internet.  Je vous propose donc de cliquer sur les liens ci-haut.  Une personne informée sait quoi faire et il est de notre devoir à tous de savoir quoi faire.  Que l’on soit victime ou témoin, parents ou enfants…  Il ne sert à rien d’avoir peur.  Il faut s’informer et agir.  Faites un « David » de vous-mêmes et tous ensemble nous feront disparaître l’intimidation.

–    –     –     –    –    –    –    –   –

Je vous laisse sur une petite réflexion :

Si agresser une personne pour lui voler son argent est un acte criminel et qu’un tel acte peut mener à une poursuite en justice. Alors, que dire de l’intimidation qui correspond à agresser une personne pour lui voler sa dignité?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *