Archives de catégorie : Interventions de rééducation

Mes interventions au premier bloc

Parlons maintenant des interventions que j’ai mises en place durant le premier bloc qui s’est étendu du 17 septembre au 14 décembre avec une pause d’une semaine au début du mois d’octobre pour rédiger les plans d’intervention.

Ce billet ne sera qu’un bref survol. Je vous proposerai bientôt des exemples concrets des interventions qui ont été faites pour chaque sujet.

L’orthographe

Pour les élèves dysorthographiques, corriger un brouillon est souvent un défi de taille. Je leur enseigne bien évidemment à utiliser les outils technologiques comme WordQ, Lexibar et le dictionnaire électronique.  Lorsque j’interviens en orthographe, j’aime bien utiliser également  les règles orthographiques qui viennent du matériel suivant : scénarios pour mieux écrire les mots chez Chenelière Éducation.

Même si les enfants bénéficient d’une aide technologique, une bonne rééducation peut tout de même faire une différence à certains points de vue. Lorsque les enfants sont entraînés à scinder correctement les mots en syllabes écrites, à discriminer les sons dans une syllabe, à organiser les sons dans le temps (développer la perception temporelle), ils se sentent moins dépourvus car ils ont des stratégies qui peuvent les aider.

Les jeux d’orthographe que j’utilise pour cet entraînement sont structurés d’une certaine façon qui permet aux élèves d’acquérir la confiance en soi qui leur fait souvent défaut.

La conscience du nombre

Pour les élèves dyscalculiques, les quantités ont un aspect indéfinissable qu’il nous est difficile à comprendre. Devant un ensemble d’objets comme par exemple, de petits cubes, ils n’obtiennent jamais le même nombre lorsqu’ils essaient d’en faire le décompte. À chaque tentative, la valeur change. Et cela a un grand impact sur plusieurs autres concepts et processus mathématiques comme les échanges entre unités et dizaines, dizaines et centaines, centaines et milliers; la valeur de position dans un nombre;  l’utilisation des algorithmes; etc.

L’an passé, je me suis beaucoup « cassé la tête » pour trouver des interventions qui permettraient d’améliorer la conscience des nombres en passant pas d’autres sens. En consultant un ancien matériel de psychomotricité, il m’est venu une idée de jeu de course que les enfants ont bien aimé faire en octobre.