Archives par mot-clé : Audacity

Comment effectuer un enregistrement audio

Voici quelques étapes qui facilitent l’enregistrement audio:

A- Faire la démonstration du logiciel.  Expliquer d’abord les principales fonctions en les utilisant.  Enregistrer certains mots ou certaines phrases pour vraiment montrer le fonctionnement.  On peut s’amuser avec les enfants en enregistrant leurs phrases ou leurs mots.

B- Avant d’enregistrer, il faut pratiquer avec l’élève sans matériel.  Lui mentionner les éléments que l’on veut vérifier avec lui:  le contenu du message (les idées, les renseignements en accord avec le sujet, etc.), la structure de phrase, la conjugaison des verbes, la prononciation, le débit et le volume.

C- Faire un brouillon oralement et effectuer certaines corrections si nécessaire.  Si le texte est plus long, il est possible de noter les mots-clés sur une feuille ou de les enregistrer avec le logiciel. Ceci nous servira de plan.

D- Pratiquer une fois avec le micro sans enregistrer.  Certains enfants se sentent très tendus quand ils sont devant le micro.  Il faut éviter la pression pour diminuer la nervosité.

E- Faire l’enregistrement avec l’enfant.  Ici, il y a 2 façons de faire:

  1. faire remarquer les erreurs à l’enfant sans arrêter l’enregistrement et lui faire reprendre son message tout de suite après.  Il est possible de couper avec le logiciel les bouts "manqués" pour ne garder que la bonne prise. 
  2. arrêter l’enregistrement, écouter avec l’enfant et lui laisser donner son avis sur son travail.  Reprendre s’il le juge nécessaire.

F- Les enfants aiment s’enregistrer.  Leur permettre alors d’explorer le logiciel en s’enregistrant par eux-mêmes pendant l’heure du dîner ou à d’autres moments libres.

Je vous suggère fortement de ne pas hésiter à utiliser un logiciel d’enregistrement avec vos élèves pour développer l’expression orale. Il n’y a pas de cassette à rembobiner.  Chaque enfant peut avoir son propre message enregistré dans un fichier.  Pas besoin de chercher sur la cassette le passage où tel élève parle. Il n’y a qu’à cliquer sur son fichier.

De plus, toute la démarche est très formatrice.  Quand on s’écoute, on entend ses propres erreurs et on veut les corriger.  Je vous rapelle rapidement une expérience que j’ai vécue avec mes élèves.  Il n’est pas non plus nécessaire ni obligatoire d’avoir un long projet bien précis pour s’enregistrer.  Les progrès seront plus visibles si les enfants ont la chance de s’exprimer et de s’enregistrer régulièrement.  Pas besoin d’écrire un long texte ou de parler pendant 20 minutes.  Allez-y graduellement avec de petits sujets courts: une activité vécue la fin de semaine, un film qu’ils ont vu, un conflit que tu as réglé seul, un bricolage en arts plastiques, une partie de soccer en éducation physique, etc.  Les enfants seront en mesure eux-mêmes de trouver des sujets qui les intéressent et dont ils veulent vraiment parler.  Tout dépendant de leur âge ou de leur niveau, ils peuvent utiliser des fiches pour noter les idées importantes dont ils doivent parler, comme le font les orateurs.