Archives par mot-clé : projet audio

Raconte-moi une histoire

J’ai eu l’idée de reprendre deux activités que nous avons déjà faites:  identifier le bac de berlingots et le conte de Noël.    

Je voulais vérifier si les enfants:

  1. se souvenaient de l’utilisation d’un appareil photo
  2. pouvaient créer une nouvelle situation (scène) à l’aide de divers objets
  3. pouvaient inventer une petite histoire en équipe
  4. étaient capable de l’enregistrer à l’aide du logiciel Audacity

Nous sommes donc partis des photos collées sur le bac de berlingots.  Nous nous sommes rappelés des diverses situations racontées par ces photos.  Nous avons aussi poursuivi certaines situations pour trouver une fin, et même différentes fins.  Ils ont rapidement compris ce qu’était la tâche à accomplir.

Pendant l’activité, je me suis promené d’une équipe à l’autre pour vérifier l’évolution des histoires.  Nous avons travaillé la structure de phrase et aussi la prononciation de certains mots ou de certains verbes. 

J’ai été agréablement surpris de voir que la majorité des enfants se souvenaient comment utiliser un appareil photo et pouvaient s’enregistrer avec le logiciel sans que j’aie à intervenir.  Ils pouvaient:

  1. lancer le logiciel
  2. placer le micro
  3. peser sur les boutons enregistrer, pause et arrêt
  4. certains pouvaient même jeter une piste d’enregistrement qui n’était pas bonne

 

Lorsque vous écouterez nos petites histoires, gardez en tête que la majorité des enfants sont allophones et qu’ils sont encore en train d’apprendre le français.  Certaines formulations et certaines prononciations ont été pratiquées et améliorées mais il reste quelques erreurs qui seront corrigées lors d’un prochain enregistrement.  Il ne faut pas oublier que nous sommes toujours en formation dans un processus d’apprentissage.  Merci et bonne écoute!

Projet audio: début de l’enregistrement

Aujourd’hui, nous avons débuté l’enregistrement de notre conte de Noël.   Je me demandais si j’allais passer par l’écrit pour inventer le conte, créer les dialogues, faire une certaine mise en scène, etc. Mais non, les enfants m’ont fait comprendre que tout pouvait se passer à l’oral.  Nous avons déterminé les personnages qui devaient se parler et puis, nous nous sommes placés en équipe selon ces regroupements.  Chaque équipe devait trouver son dialogue.  J’étais tenté d’aller écouter ce que les enfants se disaient mais je me suis retenu.  J’ai attendu patiemment.  Je voulais voir ce qu’ils pouvaient accomplir seuls. 

Puis, nous avons commencé avec le premier dialogue.  J’ai été surpris par leurs idées.  Certaines équipes se sont faits des images dans leur tête et elles avaient une bonne idée du déroulement de la scéne. 

Il faut dire que ce n’est pas la première fois que nous nous enregistrons.  Nous nous sommes déjà pratiqués la semaine passée en préparant une petite note qui explique le choix des thèmes de recherche.  J’ai commencé à mettre ces courts enregistrements en ligne sur notre carnet de classe.  Enregistrer sa voix peut être très formateur.  Les enfants l’ont vite compris quand ils se sont écoutés.  Ils ont pris conscience de certaines lacunes ou de certains défauts à corriger comme des répétitions, un débit trop rapide, un volume trop bas, etc.  Ce fut très aidant. 

Dans quelques jours, je vais terminer le montage des dialogues et je pourrai mettre en ligne notre conte qui s’intitule:  Le monstre de Noël (titre provisoire).

Projet audio: remue-méninges

Nous avons commencé à rassembler nos idées pour créer un conte de Noël.  Par la même occasion, nous aurons la chance de nous familiariser avec la radio:  la radiodiffusion, les ondes, les métiers, les émissions comme celles du temps des romans savon. 

J’ai posté sur notre carnet de classe un petit billet qui va servir d’amorce à ce beau projet.  Il est sous la catégorie: sujets à explorer.  Inutile de dire que les enfants sont emballés.  Demain, nous allons décider qui va prêter sa voix aux personnages.  Ce sera très amusant!  Nous sommes tous très impatients de commencer.

Voici une brève présentation de nos idées:

 

Le monstre regarde de sa maison le Pôle Nord.  Ira-t-il y faire un tour?   C’est ce que nous verrons bien…