Une bande dessinée pour développer l’écriture

Il me fait plaisir de vous présenter les bandes dessinées que nous avons commencées à créer au début du mois de septembre.

Cette histoire a surgi tout bonnement en discutant avec les élèves alors que nous nous pratiquions à inventer des phrases comiques en utilisant des mots trouvés au hasard dans notre duo-tang de leçons (qui sert aussi d’outil de référence en orthographe).  Tout à coup, cette phrase a été écrite au tableau par un élève:  "Ce n’était pas Sylvain qui était dans la classe.  C’était … "  Elle a suscité beaucoup de réactions et de nouvelles idées.  Le sujet semblait très intéressant!  Les enfants rivalisaient d’imagination pour trouver les situations les plus comiques.  C’était amusant!  Tout le monde riait.  C’est ainsi que cette nouvelle activité a commencé…

Mercredi 15 septembre, les élèves débutent la rédaction de leur histoire dans leur cahier de français.  Jason a beaucoup d’idées.  Il est emballé par son histoire.  Il veut interagir avec son héros, celui qu’il voit à la télé. Morlon décide de vivre une aventure avec Bomberman.  D’autres imaginent que des animaux se retrouvent dans la classe.  Les idées fusent.  Les élèves sont emballés.

La semaine suivante, nous corrigeons certaines petites erreurs avant de nous rendre au laboratoire.  Je ne veux pas trop m’attarder sur cette correction puisque nous aurons à tout corriger une autre fois dans le logiciel Comic Life. Il ne faut pas dédoubler les étapes pour éviter d’alourdir la tâche inutilement.  Corriger et recorriger risque de décourager les enfants.  Je ne teste pas leur capacité à taper sur un clavier.  Il est évident pour moi qu’ils feront des erreurs en recopiant sur l’ordinateur même si nous avons corrigé au préalable dans leur cahier.  Je veux leur montrer qu’il est amusant d’écrire et ça l’est encore plus lorsque l’on peut laisser aller notre imagination.

Au labo, je vérifie si les enfants se souviennent comment utiliser le logiciel.  Nous faisons une révision des ses fonctions.  Tout se déroule bien.  Certains enfants ont même le temps de commencer leur bande dessinée. 

Au fil des semaines, ils m’épatent parce qu’ils arrivent à recréer en réel les situations qu’ils ont imaginées dans leur cahier de français.  L’histoire de Jason demande la participation de ses amis.  C’est d’ailleurs Jason qui a l’idée en premier de déplacer les chaises pour recréer une classe.  Il est tellement intéressé par le projet qu’il ajoute toujours des pages à chaque semaine.  Je crois qu’il a fait preuve de beaucoup de débrouillardise pour recréer certaines situations.  Tout le monde s’est beaucoup investi dans ce projet.  Les enfants devaient arriver à représenter certaines phrases en mimant diverses émotions.  Nos périodes du mercredi passent très vite.  C’est si agréable! 

Voici de petits extraits.  Vous pouvez consulter les bandes dessinées complètes sur Mon carnet de classe.  Cliquez sur les images.

 

 

 

 

2 réflexions au sujet de « Une bande dessinée pour développer l’écriture »

  1. Merci! Je suis très content du résultat. Les enfants avaient hâte au mercredi pour continuer leur bande dessinée. Ils m’ont aussi beaucoup étonné par la facilité avec laquelle ils ont su choisir leurs images et prendre leurs propres photos. Je ne suis pas intervenu du tout de ce côté. Ils se sont débrouillés seuls. Et je dois dire que le choix des images vient vraiment appuyer le déroulement de l’action.

    Je me suis plutôt occupé de les aider avec les fonctions du logiciel, la rédaction des dialogues et leurs corrections. Il faut dire qu’ils n’en sont pas à leurs premières armes avec Comic Life. Nous l’avions expérimenté l’année passée.

    Ils ont tellement aimé cette activité qu’ils sont impatients de créer une nouvelle bande dessinée.

Les commentaires sont fermés.