Déménagement de la classe

Nous y voici…  Quelques explications sur le déménagement de ma classe.

La CSDM a décidé de modifier les regroupements (voir la carte) tels que nous les connaissons en ce moment.  À la place, il y aura 5 réseaux:  réseau centre, réseau sud, réseau est, réseau ouest (et vous l’aurez deviné), réseau nord.  Mon école appartenait au reg. 3 qui fera désormais partie du réseau centre.  Par contre, avec le redécoupage des "quartiers", mon école appartiendra dorénavant au reg. 2 qui devient le réseau sud.  J’espère que, jusque là, c’est assez clair.

Le problème pour ma classe, c’est que les enfants ne résident pas dans le quartier de l’école.  Ils habitent beaucoup plus au nord.  Donc, ils ne peuvent pas appartenir au réseau sud.  Ils sont toujours du reg. 3 (qui devient le réseau centre).   Alors l’an prochain, ils devront aller dans une école du réseau centre.  C’est pour cela que la classe déménage dans une autre école.

J’avais le choix de me désister du poste ou de suivre les enfants vers la nouvelle école, ce que j’ai finalement décidé de faire.  Au grand soulagement de tous mes élèves, dois-je le mentionner.  Sans vouloir faire un drame d’une situation somme toute ordinaire, je dois dire que certains élèves ont peur de changer d’école.  Ils ne savent pas où est leur nouvelle école et leur nouvelle classe. Ils ne connaissent pas non plus la direction de l’école, les enseignant(e)s, les surveillantes du dîner, les élèves…  Je le répète.  Je ne veux pas dramatiser mais bien rendre compte de l’inquiétude que vivent certains enfants.  Vous comprendrez pourquoi ils se sentent soulagés de savoir qu’ils vont me retrouver l’an prochain dans leur nouvelle classe.  Honnêtement, j’avais oublié ce détail quand j’ai pris ma décision (de suivre ou non la classe).  J’aurais pu en profiter pour me glorifier un peu là 😉 et dire que je l’ai fait pour sécuriser les enfants, mais non.  Je veux simplement rendre compte des faits.  Par contre, je suis bien content, même plus que content, d’avoir pris cette décision.  Si vous aviez vu le regard de soulagement de ces jeunes quand ils ont su que je les attendrais là-bas en septembre. Je sais maintenant que ça vaut la peine de faire les boîtes et de passer à travers toutes les démarches d’un déménagement.

Pour ma part, j’ai un deuil à faire.  Je laisse derrière moi une école que j’aimais beaucoup, pour qui j’ai sacrifié des heures sur le site web, le cyber-babillard, le laboratoire informatique, etc. Je vais m’ennuyer de mon équipe, de la directrice et de ma collègue.  Je sais qu’en temps et lieux, je vais me sentir chez moi dans ma nouvelle classe et ma nouvelle école, que je découvrirai une nouvelle équipe, de nouveaux collègues et que je partirai sur de nouveaux projets.  Qu’adviendra-t-il de tous les projets que j’avais entrepris cette année?  Qui sait? 

Morale:  La vie nous donne quelquefois de ces leçons qui sont difficiles à comprendre.  Pourquoi ai-je investi autant pour que ça s’arrête bêtement?  Vais-je investir autant la prochaine année?  Si la vie était une partie d’échec, on pourrait considérer que j’ai perdu une pièce de mon jeu mais je ne suis pas encore échec et mat…

Au fond, je sais que je vais trouver une façon de continuer.  Je suis passionné!  Je ne me contenterai pas de faire peu…  Tout ce que j’ai appris cette année me renverse.  Ceci dit en toute modestie, je suis fier de moi. Je me sens satisfait du travail accompli.  Et c’est un bon sentiment!  

5 réflexions au sujet de « Déménagement de la classe »

  1. Quelle belle générosité et quelle délicatesse de penser au réconfort et à la sécurité des enfants qui vivront l’inconnu à la rentrée scolaire en septembre! De voir un adulte familier et aimé les accompagner dans leur nouvel environnement n’a pas de prix pour eux. Il ne faut pas regretter le passé mais espérer que notre trace portera des fruits et envisager l’avenir avec la même passion. Ce qui ne fait aucun doute dans mon esprit. Bonne fin d’année avec tes jeunes et bonne chance dans tes nouveaux projets.

  2. Sylvain, je pense que tu as pris la bonne décision et ce pour plusieurs raisons:
    -ce que tu as mis en place à JJO n’est pas perdu, le sillon est tracé, tu as montré la voie et je veillerai sur la suite.En plus avec les technologies, les distances disparaissent.
    -La décision que tu as prise est tout à ton honneur car dans enseignant, il y a la notion de vocation et de don de soi ce que nos chers dirigeants technocrates ont du mal à comprendre.
    -Tes élèves, un jour quand ils repenseront à toi plus tard, ils sauront quel rôle important tu as joué dans leur vie.
    – He puis, plein de défis avec cette nouvelle école encore plus si cette « maudite subvention » est accordée pour bâtir ce beau projet de classe sur les blogs!!
    Amicalement
    Philippe

  3. Pour ce qui est de la subvention, j’ai écrit à des gens mais je n’ai eu aucune réponse. Je vais relancer bientôt… par téléphone. Mais je suis débordé cette semaine avec l’album des finissants, le bal des finissants, mon film à monter, mes bulletins à remplir, les boîtes à préparer… Ouf! J’ai l’impression que tout arrive en même temps.
    Merci pour tes bons mots! Mon petit doigt me dit que mes élèves vont se rappeler longtemps de leur année avec moi à JJO.

  4. Grande nouvelle, notre projet « mon carnet de classe » a été accepté, Mme Julien vient de me transmettre le fax. Ils ont coupé un tiers des dépenses donc il faudra se serrer un peu la ceinture et voir avec la directrice de St-Ambroise
    comment elle accueille ce projet!!!
    Bravo, je suis très content car on a mis tous les deux beaucoup d’énergie et d’espoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *