De retour pour une autre année!

Bonne rentrée à tous, les jeunes, les enseignants et les parents!  Avez-vous eu la chance de faire une bonne provision d’énergie pendant l’été? 

Il est toujours passionnant de regarder les promesses d’un début d’année:  les nouveaux défis à relever, les nouvelles expériences à vivre, les nouveaux talents à découvrir, les nouvelles amitiés à développer,…  Tout est nouveau et tout est possible.  Chacun a la chance de réussir.  C’est un nouveau départ.  Par exemple, j’aime bien au commencement de l’année modifier la disposition de la classe:  placer les pupitres autrement, changer mon bureau de place, orienter les éléments différemment, pour bien indiquer que l’on vit un nouveau départ, que c’est un beau commencement tout neuf, pour moi autant que pour les enfants.

Je suis bien content d’être de retour avec vous cette année et je me sens fin prêt à poursuivre ce magnifique projet avec mes élèves.  Malheureusement pour ceux qui ont quitté pour le secondaire, je ne saurai pas comment ils auraient progressé en cette deuxième année d’expérimentation.  J’aurais bien aimé voir où nous serions allés cette année.  Si, par hasard, ils viennent à passer par ici, je veux leur souhaiter une très belle année scolaire!  Continuez à croire en vous et en vos capacités!

Mais avant de me lancer à nouveau dans mon projet de "carnet de classe", je suis en train de relire le rapport que j’ai rédigé en mai.  Histoire de revoir ce qui a bien marché, les bons coups, ce qu’il faut refaire et ce qu’il faut modifier, ce qui a cruellement manqué, les éléments à repenser, les activités à ajouter…

Pour ceux qui auraient envie de démarrer un projet comme celui-ci, je vous communique les neuf recommandations que j’ai faites dans mon rapport.  J’ai essayé de les rendre le plus judicieux possible.  Alors, les voici:

  1. S’assurer de la disponibilité du matériel informatique: laboratoire, ordinateurs dans la classe, numériseur, caméra photo, caméra vidéo, microphones, navigateur adéquat.

  2. Vérifier les capacités de l’enseignant à utiliser ces outils.

  3. Avant de démarrer le projet avec les jeunes, le présenter à tous les enseignants de l’école et choisir des personnes qui sont intéressées à poster des commentaires dans le carnet.  Peut-être même, jumeler un enseignant et un enfant de la classe.  Les premiers commentaires sont importants pour les jeunes.  C’est ce qui les motive le plus au départ.  Ils doivent s’apercevoir qu’ils sont lus.

  4. Montrer aux enseignants comment naviguer dans le carnet et poster des commentaires.

  5. Remplir les questionnaires que j’ai proposés l’an passé.

  6. Ne pas attendre que les enfants soient capables de poster un billet seul avant de le faire.  Ce serait démotivant.  Faire la démarche avec eux dans le but qu’ils puissent l’intégrer.  Il y a beaucoup de compétences qui gravitent autour de la simple publication d’un billet dans le carnet.  Il faut donc prendre le temps de bien les explorer toutes avec les jeunes.  Au fur et à mesure de l’acquisition de certaines compétences, on laisse graduellement les élèves se débrouiller seuls.

  7. Il faut donc commencer par cibler une compétence à développer.  C’est celle-là que les enfants auront à travailler le plus.  Par exemple, prendre une photo   (/2006/10/apprendre_a_se_servir_dun_appareilphoto.html).  Une fois, la photo prise par les jeunes, l’enseignant poursuit les étapes avec eux jusqu’à la publication du billet.  Ils ont ainsi la satisfaction du travail accompli.  L’intégration des autres étapes viendra graduellement.

  8. Faire des activités qui reprennent des compétences déjà enseignées.  Poursuivons avec l’exemple précédent, les jeunes doivent maintenant prendre des photos de solides trouvés dans l’école.  L’enseignant supervise l’utilisation de l’appareil photo et n’intervient qu’en cas de panne.  Il laisse aussi les élèves aller plus loin dans la démarche de publication mais intervient pour les aider à compléter jusqu’au bout.

  9. Laisser aux enfants le soin de faire leurs propres expérimentations.  Les laisser utiliser les différents outils sans que ce soit dans le but d’accomplir un travail de classe, juste pour se divertir ou s’amuser.  Mes élèves ont eu beaucoup de plaisir à s’enregistrer avec Audacity pendant l’heure du dîner. Ceci avait deux buts: leur permettre de se pratiquer à utiliser l’outil et me montrer qu’ils pouvaient le faire de façon autonome.

En terminant, je vous souhaite un bon mois de septembre rempli de nouveaux horizons en TIC.

3 réflexions au sujet de « De retour pour une autre année! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *