À quelques jours de l’automne

Rebonjour à tous!

Quel long silence!  Je sais.  J’avais besoin de m’éloigner un bon moment de ce monde informatique pour appréhender les changements qui pointaient à l’horizon.

Pas d’inquiétude…  De bons changements.  Des occasions qui nous amènent à considérer d’autres options.  Et avec tout ça, la nécessité de faire un choix.

 

Heureusement que j’ai pris l’été pour réfléchir; penser à ce que je devais faire de mon blog d’enseignant et surtout considérer une autre route pour le Carnet de classe.  Car je crois que les décisions que j’aurai à prendre ne seront pas vraiment évidentes.  Pour vous aider à mieux comprendre, je dois vous mentionner que je n’ai plus de groupe-classe.  Je fais maintenant de l’orthopédagogie.  Sans entrer dans les détails, disons que la baisse de clientèle m’a "aidé" à me réorienter.

 

Alors que faire du projet de Carnet de classe?  Devrais-je tout arrêter?  Après trois ans de dur labeur pour faire rouler ce beau projet, le mettre au rancart n’est tout simplement pas une option.  Vous serez d’accord avec moi.  De plus, je me sens un peu dans l’obligation de diffuser mon expertise dans ce domaine. Cela dit s’il existe des gens qui y seraient intéressés.

 

Alors, pourrais-je disparaître dans la brume?  Ni vu ni connu?  Cette pensée m’a traversé l’esprit.  On efface tout et on s’évapore.  Mais non, je m’en sens incapable.  Je l’ai déjà fait une fois pourtant.  C’était deux ou trois ans avant de commencer le projet de Carnet de classe.  J’arrivais dans une nouvelle école et j’ai fait semblant de ne rien connaître en informatique.  Eh! Oui!  J’ai fait cela.  Étrange me direz-vous.  Incroyable diront d’autres.  Et pourtant c’est vrai.  (Si je réussis à compléter mon portfolio, vous aurez d’autres détails sur cette épisode de ma vie professionnelle.)

Mais cette fois c’est différent parce que j’ai un projet auquel je tiens énormément!  À un tel point que je ne peux me taire.  Pour certains d’entre vous, le Carnet de classe ne représentent que quelques petites lectures de temps à autre dans leurs moments de loisirs ou d’oisiveté mais pour moi, il représente une grande quantité d’heures assis devant mon ordinateur à chercher, à découvrir et à réfléchir. Toute cette quantité de travail qui ne servirait presqu’à rien.  C’est difficile à envisager et tellement décevant aussi.  Surtout que j’ai la conviction que le Carnet de classe est la bonne façon d’utiliser un blog pour nous assister dans l’enseignement de compétences et de connaissances.

 

Et maintenant, où en suis-je?   J’ai quelques propositions intéressantes qui me questionnent.  Je vous en parlerai si tout cela se concrétise.  Mais j’ai l’étrange sentiment que j’aurai à vivre des projets qui me forceront à aller en dehors de ma zone de confort. Comment je m’en sortirai?  C’est là que se tiennent mon questionnement et mes doutes.

 

J’espère que ce billet ne vous semblera pas trop mystérieux.  Je l’ai écrit en essayant de le faire témoigner le plus fidèlement possible de mon état d’âme à quelques jours de l’automne.  Sachez tout de même que je suis très content de recommencer à bloguer.  Ce début d’année scolaire est vraiment différent pour moi mais je l’apprécie beaucoup.  Sortir de ma classe n’est pas une chose négative en soit si cela me permet de mieux transmettre mon savoir-faire en informatique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *